7 Traitements naturels de l'Endométriose

7 SOLUTIONS NATURELLES POUR TRAITER

L'ENDOMETRIOSE

Tout d’abord il est important de préciser que l’'endométriose n'est pas une maladie mortelle. 

Même si ce processus peut ressembler à un cancer, l'endométriose n'est pas une affection cancéreuse. Parmi les femmes de 25 à 44 ans qui sont régulièrement menstruées, environ 10% à 15% souffrent d'endométriose. Environ le quart des femmes stériles en sont atteintes. A noter que la ménopause, caractérisée par l'absence de règles, stoppe l'évolution de l'endométriose.

L'endomètre est le tissu qui tapisse la paroi interne de l'utérus, et c’est ce tissu qui est expulsé chaque mois au cours des menstruations. Chaque mois, l’endomètre s'épaissit rapidement dans l’éventualité d’une grossesse, et s’il n’y a pas de grossesse, le tissu excédentaire de l'endomètre est alors évacué lors des menstruations.

En cas d'endométriose, certaines des cellules endométriales se propagent à l'extérieur de l'utérus, ou vers d'autres parties de l'abdomen. Ces cellules se fixent à d'autres tissus (rectum, colon, vessie, estomac, ovaires, péritoine, et même poumons, cerveau) et commencent parfois à se multiplier sous forme de filaments de type cicatriciel. Il peut même arriver parfois, que ces cellules endométriales forment un kyste qui peut s’éclater et saigner.

Or, ces cellules migrantes, réagissent de la même manière que celles de l'endomètre aux hormones féminines. Donc, chaque mois, le tissu exporté épaissit, se décompose et est expulsé. Mais contrairement aux cellules qui tapissent la paroi de l'utérus, le sang et les tissus qui se répandent dans l'abdomen ne trouvent pas d'issue pour quitter l'organisme…

Lire la suite ...